Le TET va t-il embellir

le devenir de l’idéologie communiste

 

Le mois du Têt, comme le prévoit la tradition, tout le peuple entier prépare les cérémonies, les rituels et les rites des ancêtres. C’est le moment où les Vietnamiens rendent visitent aux amis, aux parents et les échanges d’idées ne cessent d’alimenter les conversations pendant tout le mois. C’est aussi le moment crucial pour un peuple attaché profondément à son identité et qui va rechercher l’idéologie idéale pour le futur.

La photo de Ho Chi Minh, considéré comme le ‘père de la nation’ se trouve encore sur beaucoup d’autels des ancêtres, dans les salles de réunion des entreprises et chez ceux qui vénèrent le véritable esprit de Ho Chi Minh. Au VietNam, 2007, sera-t-une année charnière pour tout un peuple à la recherche d’une idéologie et de valeurs convergentes pour une stratégie internationale spécifique ?

I- La pensée de Confucius au pays des valeurs de la Franc-maçonnerie

Les philosophes confucéens prétendent que dans les Eaux et les Monts, le Ciel et la Terre, un souffle actif et pur (chi) se condense pour former des âmes d’élites et qu’après la mort des héros, ce souffle retourne aux milieux telluriques d’où il vient; et qu’ainsi s’entretient la perfection de la patrie. Deux vers du poète Duong Khê restent célèbres:

“ Le Ciel et la Terre ont des égards pour les Hommes de caractère,

Les Monts et les Fleuves favorisent les gens de talent et de coeur”

Hô Chi Minh, admirateur de Confucius, serait-il issu de ce souffle là, né de la conjonction de ces éléments? Ces mêmes éléments naturels sont aussi à la base de l’enseignement maçonnique pour qui la Terre, l’Air, l’Eau et le Feu  (montagne) symbolisent le corps, l’intellect, l’instinct et l’affectif; en fait tout ce qui constitue la dynamique de l’être humain.

A cette époque, Hô Chi Minh quitte sa patrie perdue et découvre le monde du capitalisme occidental, New York, Londres, Paris, les richesses inouïes et la dure réalité de la condition prolétarienne en ce début du XXème Siècle. Il rejoint la franc-maçonnerie en 1919 à Paris et s’affilie à la Loge Benjamin Franklin en Suisse. Il cherche à comprendre pourquoi il n’est pas né Homme libre, et quels sont les moyens directement issus du confucianisme et de la Franc-maçonnerie enseignée par les anciens (la charité, la vertu et l’humilité) pour reconquérir l’indépendance de son pays.

Dans cet équilibre idéologique, en quoi la Franc-maçonnerie d’Ho Chi Minh a-t-elle un rôle à jouer ?

Aujourd’hui, la question du devenir de l’idéologie communiste se pose, alors que celle-ci est partagée entre deux courants, l’un plus « dur » et l’autre plus « progressiste ». La seule idéologie qui puisse germer de manière positive au VietNam est issue de la pensée d’Ho Chi Minh. Elle seule pourra permettre de surmonter les tensions qui existent au sein de la société vietnamienne.

Elle est proche de l’esprit de la franc-maçonnerie: la libre pensée dans le respect des principes  et des valeurs telles que le libre arbitre, la liberté absolue de conscience, la laïcité, les devoirs de l’homme envers l’Humanité et l’Universalité. C’est un des 4 éléments fondamentaux de la loge Benjamin Franklin  et de celle de Paris choisie en 1919.

Cet équilibre idéologique s’accorde très bien à la culture asiatique car il englobe toutes les religions et favorise la liberté de l’esprit au moment où le Vietnam a le plus besoin.

II- En quoi la personne de Ho Chi Minh peut-elle servir le Viet Nam d’aujourd’hui ?

Ho Chi Minh est plus qu’un héros. C’est un Juste connu dans le monde entier. Il était communiste, mais à la vietnamienne, certainement grâce à ce qu’il a pu connaître en France et dans les systèmes d’organisation côtoyés en Europe. Patriote, il n’a jamais fait passer cette idéologie avant sa résistance à l’occupation et le désir de réunification du pays. Pour son peuple, il voulait l’indépendance, la liberté et le bonheur. C’était là ses trois maîtres mots.

Aujourd’hui, le Vietnam a l’indépendance.

Comment atteindre la liberté et le bonheur ?

C’est le grand défi actuel du Vietnam. Le VietNam a conquis l’indépendance en 1975 mais, depuis la levée de l’embargo et avec l’entrée du pays dans l’OMC (Organisation mondiale du commerce), la liberté ne pourra se conquérir que par un équilibre stratégique entre trois blocs : la Chine, les USA et l’Europe.  

Le VietNam doit trouver son équilibre entre ces trois blocs, non seulement son équilibre économique et social mais aussi son équilibre idéologique spécifique.

Connaître les pensées de Ho Chi Minh, ce patriote, résistant, communiste, confucianiste et maçonnique peut élargir vers des pensées et valeurs que le peuple vietnamien, ses compagnons et les dirigeants actuels le reconnaissent à travers ses récits, ses enseignements et sa vie elle-même. .

Une idéologie de Ho Chi Minh remise à jour issue de la pensée d’Ho Chi Minh,, fidèle à la culture asiatique, englobant toutes les religions et favorisant la liberté de l’esprit sera cruciale pour tous les vietnamiens au Vietnam et à l’étranger de s’unir et de s’identifier à des valeurs plus universels reflétant plus fidèlement l’esprit de l’oncle Hô..

La nouvelle année du Cochon (18 Février 2007) annonce sans doute la continuité de changement. Elle sera certainement déroulée dans le silence, mais aussi dans la fermeté

 comme savent faire les Dirigeants Vietnamiens.

Paris le 1 février 2007

Jacques Coudy, Juge

Atlas 171